Découvrez plus de 70.000 biens
dont plusieurs milliers proposés
ici et nulle part ailleurs

Bienvenue chez CENTURY 21 Cécile Décard, Agence immobilière MANOSQUE 04100

L'actualité de CENTURY 21 Cécile Décard

Acheter pour louer à un ascendant ou un descendant : mode d'emploi

Publiée le 16/03/2015

Depuis le 1er janvier 2015, les acheteurs d'un bien immobilier éligible au dispositif Pinel peuvent louer leur logement à leurs descendants ou ascendants, sous conditions.

 

Des nouveautés contenues dans le dispositif d'investissement locatif dit « Pinel », figurent dans la loi de finances votée pour 2015.

Applicable depuis le 1er septembre 2014, le dispositif Pinel permet à ceux qui ont investi dans un bien régi par le régime Duflot (pour neuf ans à l'origine), d'opter pour un engagement de location minimale de six, neuf ou douze ans. Ces nouveaux investisseurs bénéficient de réduction d'impôt variable selon la durée de l'investissement : 12 % pour un engagement de six ans, 18 % pour un engagement de neuf ans et 21 % pour un engagement de douze ans.

Depuis le vote de la loi de finances pour 2015, le dispositif Pinel est étendu aux propriétaires qui souhaitent louer leur logement à leurs ascendants ou descendants.

Les parents peuvent donc louer leur logement à leurs enfants. Toutefois, pour bénéficier de cette réduction d'impôts, plusieurs conditions doivent être réunies : • L'enfant doit faire une déclaration fiscale indépendante, car la location du bien ne peut être conclue avec un membre du même foyer fiscal • Le bien acheté doit être un logement neuf ou en état futur d'achèvement • Le bien doit être loué pendant 6 ans au minimum, 9 ou 12 ans en tant qu'habitation principale du locataire • Le cumul n'est pas possible si le propriétaire bénéficie déjà des lois Duflot, Scellier, Bouvard ou Malraux • Le bien doit être situé dans l'une des quatre zones éligibles par la loi : Paris et sa 1ère couronne (Zone A Bis); la 2ème couronne de Paris, Lyon, Marseille, Nice et Lille (Zone A); les grandes agglomérations de + de 250 000 habitants (Zone B1); ou les agglomérations moyennes entre 50 000 et de 250 000 habitants (Zone B2) • Le loyer est encadré par des plafonds définis par la loi Pinel

Edité par Grégory Curot

 

Notre actualité