Découvrez plus de 70.000 biens
dont plusieurs milliers proposés
ici et nulle part ailleurs

En poursuivant la navigation sur ce site, vous acceptez le dépôt de cookies et autres tags pour vous proposer des publicités personnalisées, des fonctions de partage vers les réseaux sociaux et analyser l’audience du site internet. Certaines informations peuvent être partagées avec des partenaires de Century 21. Pour plus d’informations et paramétrer le dépôt des cookies, cliquez ici. J’accepte. X

Bienvenue chez CENTURY 21 Cécile Décard, Agence immobilière MANOSQUE 04100

L'actualité de CENTURY 21 Cécile Décard

Quel est le profil type du locataire en France ?

Publiée le 10/04/2015

Locataires qui êtes-vous ? L’observatoire du réseau Century 21 permet de dresser votre portrait.

 

Les jeunes constituent la catégorie dominante des locataires, les nouveaux entrants se recrutant surtout chez les 25-30 ans, une population dont le revenu a légèrement diminué en 2014 (- 0,3%).

Pour des raisons de coût ou de praticité, les plus de 60 ans sont plus nombreux à se reloger dans des surfaces plus petites. Ils représentent désormais 8% des nouveaux locataires. Cette tendance se confirme sur le long terme avec 9,3% gagné entre 2011 et 2012, puis 7,2% entre 2012 et 2013.

 En revanche, les 30/40 ans comme les 40/50 ans sont moins nombreux à frapper à la porte des bailleurs. Ce recul s’explique notamment du fait de la progression des revenus dont ces 2 tranches d’âge ont bénéficié : 1,4% pour la première et 8,5% pour la seconde, selon les chiffres de Century 21.

Les biens les plus demandés sont les 2 et 3 pièces. Malgré un léger recul (- 2,3% en 2014) les studios représentent toujours 1 location sur 4.

Sociologiquement, même si elle se tasse, c’est parmi les employés et les ouvriers que se recrute la majeure partie des nouveaux locataires (40%).

Les conditions économiques entravent la mobilité des locataires. Les cadres et professions libérales (- 12%), les cadres moyens (- 9%) les commerçants et artisans (- 8,4%) bougent moins que par le passé en attendant des jours meilleurs.

Fait significatif, le taux d’effort des locataires (rapport ressources/loyer) est resté stable durant les dix dernières années (26,2% en moyenne), ce qui prouve que les loyers ont évolué de manière équilibrée en se calquant sur la progression des salaires.

 

Notre actualité